• Accompagnements proposés en thérapies brèves

    « La raison première pour laquelle on entreprend une thérapie n’est pas pour être éclairé sur un passé auquel on ne peut plus rien changer, mais tient au fait que l’on est insatisfait du présent et on souhaite un avenir meilleur…» Milton Erickson

    Psychothérapie individuelle Montélimar - Psychothérapie pour adolescents Montélimar - Psychothérapeute individuel Montélimar (Enfant - Adolescent - Adulte)  - Régine Monteil Cabinet de psychothérapie brève Montélimar

    Psychothérapie individuelle ou Thérapie individuelle

    Formée & diplômée en Thérapie brève systèmique stratégique et solutions - IFATC - (Lyon)

     

    La thérapie individuelle (enfants, adolescents, adultes) a pour but de favoriser le bien-être.

    De nombreux obstacles viennent interférer à l'épanouissement personnel...

     

    • Mal-être, angoisse, peur, tristesse, anxiété, stress, colère…
    • Difficultés relationnelles, gestion des conflits, timidité, isolement, relation difficile avec son entourage, gestion de la séparation,…
    • Difficultés de communication, à prendre la parole, à s’affirmer…
    • Difficultés personnelles, manque d'estime de soi, indécision…
    • Troubles du comportement, TOCS, phobies, troubles alimentaires (Boulimie, Hyperphagie, Anorexie, ...), addictions,
    • En finir avec la colère, l'agressivité, la violence dans vos relations
    • Dysfonctionnement sexuelle chez la femme ou l'homme 
    • Difficultés professionnelles, harcèlement, perte d’emploi, surmenage, burn-out, perte de confiance en soi...
    • Épuisement moral, physique, professionnel
    • Conduite à risque chez les adolescents, violences, scarifications, conduites suicidaires, toxicomanie, sexualité dangereuse…
    • Troubles scolaires, phobie scolaire, absentéisme, harcèlement, angoisses...)
    • Coaching bien être pour recevoir VOS solutions et être accompagné(e) d’étape en étape sur le chemin de votre épanouissement personnel, révéler vos capacités latentes et vous réaliser
    • Gérer ses émotions car il est courant de chercher à réprimer ses émotions ? trac, colère, tristesse... ? pour ne pas se laisser déborder par elles. Mais on échoue souvent à vouloir les dompter. Vous apprendrez à les réguler plutôt qu'à les étouffer... 

     

    Thérapeute de couple Montélimar - Psychothérapeute de couple Montélimar - Médiation de couple Montélimar - Sexohérapeute Montélimar - Régine Monteil Cabinet de psychothérapie brève Drôme

    Thérapie de couple ou la Médiation de couple

    Formée & diplômée en Thérapie de Couple - IFATC- (Lyon)

     

    La thérapie de couple est une démarche répondant au désir de retrouver une vie à deux épanouissante. Cela peut être aussi le besoin de faire le point, de sortir d'une impasse.

    De nombreux obstacles peuvent mettre à l'épreuve l'harmonie du couple :

    • Dépendance affective ou Trouble de l'attachement dans le couple
    • Sortir du cercle infernal de la jalousie amoureuse
    • Problèmes de communication, conflits, disputes à répétition, tensions, sentiment d'incompréhension, cris, Agression verbale, ...
    • Infidélité dans le couple
    • Lassitude ennui, routine...
    • Problèmes de couple liés à une addiction, cybersexe, jeux en ligne, alcool, drogue... 
    • Violences conjugales qui sont TOUJOURS psychologiques et parfois physiques 
    • Gestion de la séparation et du divorce
    • Problèmes liés au repositionnement du couple (arrivée, départ des enfants, retraite...)
    • Gestion des relations extra-familiales  (belle-famille, ex-conjoints... 
    Regine MONTEIL Sexothérapeute

    Sexothérapie ou avoir une Sexualité épanouie

    Formée et diplômée en Sexothérapie positive auprès d'Iv Psalti - FTSP (Bruxelles)

     

    Pannes de désir, éjaculation précoce... Qu'ils soient féminins ou masculins, les troubles sexuels peuvent être traités en sexothérapie.

     

    La sexothérapie est approche psychothérapeutique qui permet de parler de ses doutes, de ses pannes, de ses blocages sexuels, de ses baisses de libido, afin de rétablir la communication, notamment sexuelle au sein du couple, et d'avoir une sexualité épanouie

    • Absence d’épanouissement sexuel
    • La baisse de la libido ou le manque de désir sexuel,
    • le vaginisme
    • douleurs lors des relations sexuelles
    • l’anorgasmie ou l'absence d'orgasme
    • les « pannes sexuelles » ou troubles de l'érection
    • l’éjaculation précoce ou tardive
    • L'anéjaculation ou l'absence d'expulsion de sperme malgré une excitation sexuelle
    • Lorsque le couple s’ennuie, se fatigue d’une routine quotidienne

    Les consultations de Sexothérapie peuvent s’effectuer en individuel ou en couple.

     

    Le sexothérapeute ne donne aucun traitement médicaux, et ne pratique aucun examen médical

    Thérapie familiale - Soutien à la parentalité - Médiation parentale Montélimar - Médiation éducative Montélimar - Soutien à la parentalité Montélmar -  Régine Monteil Cabinet de psychothérapie brève Drôme

    Thérapie familiale ou Soutien à la parentalité

    DE d’Educatrice Spécialisée - IRFAS (Saint Etienne) 1997

    Diplômée en Thérapie familiale systèmique - IFATC (Lyon)

    Membre titulaire de la Société Française de Thérapie Familiale

     

    Cet accompagnement visent à accompagner tous les parents et à ceux qui assurent la suppléance parentale, (familles recomposées, monoparentales, homoparentales, les Assistantes Familiales ...) en difficulté durable ou passagère dans leur rôle éducatif quotidien auprès de leurs enfants ou de ceux qui leurs sont confiés.

     

    • Familles qui traversent une crise, disputes régulières intrafamiliales, manque de communication, crise d'adolescence, problèmes affectifs ou relationnels, violence...
    • Familles qui vivent un bouleversement séparation/divorce, nouvelle union, maladie, addiction, sévices sexuels intrafamiliaux...)
    • Familles dont  l'objectif global est de retrouver confiance dans leurs capacités et remettre en place une ambiance éducative et familiale harmonieuse

     

    Analyse des pratiques professionnelles & supervision Montélimar - Régine Monteil Cabinet de Psychothérapie brève Drôme

    Médiation familiale ou la Recomposition familiale

    DE d'Educatrice Spécialisée - IRFAS (Saint Etienne)

    Formée à la médiation familiale auprès de Liliana Perrone (Lyon)

     

    Concerne toutes les personnes en situation de rupture des liens familiaux (couples, frères et sœurs, grands parents, adultes en conflit avec leurs parents...)

    « Quand le couple parental cesse d’exister, de nouvelles règles de vie sont à inventer... »

     

    Même si un couple divorce il reste un couple parental :

     

    La séparation du couple est toujours une épreuve pour les enfants et le défi d’évoluer vers un couple parental positif et non conflictuel n’est pas si facile à relever…

     

    La médiation familiale est un temps d’écoute, d’échanges et de négociation qui propose une autre voie dans le règlement de conflits après les séparations et divorces...

     

    Sans parti pris ni jugement, mon rôle est de vous aider à (re)trouver le dialogue et des solutions répondant aux besoins de chacun.

     

    Cette action permet aux personnes de :

    • établir une communication constructive, une capacité à dialoguer et à agir dans la crise
    • d’identifier la source du conflit et d’apprendre à le gérer pacifiquement
    • créer un climat de confiance, propice à la recherche d’accords, afin d’aider les personnes d'une même famille à trouver conjointement des solutions
    • de prendre en compte de manière très concrète les besoins de chacun, notamment ceux des enfants
    • éviter la rupture des liens dans la famille et du lien parental, donner à l’enfant accès à ses deux parents dans un véritable exercice en commun de la co-parentalité,
    • éviter les comportements à risque possibles (mal être, scarification, troubles divers…) chez certains enfants pris dans la tourmente des conflits, ruptures, parentales et/ou familiales ...
    Analyse des pratiques professionnelles & supervision Montélimar - Régine Monteil Cabinet de Psychothérapie brève Drôme

    Développement personnel ou Comment devenir "Acteur de sa vie"

    Formée & Certifiée en Coaching - Développement personnel (Paris)

     

    Concerne toutes les personnes qui veulent entamer une démarche visant à l'épanouissement de soi pour aller vers ce qu'elles aspirent à devenir.

     

    Ainsi, une personne partant d’une situation jugée insatisfaisante va entreprendre un apprentissage d’une ou plusieurs techniques destinées à favoriser l’émergence du changement souhaité.

     

    Bien sûr, la manière de progresser et les objectifs visés sont propres à chaque personne, ils dépendent des priorités, de la vision, des idéaux et des rêves de chacun.

    Mais le point commun que l’on peut trouver à toutes les démarches de développement personnel quelles qu’elles soient, est la volonté d’atteindre un bénéfice.

     

    La personne recherche fondamentalement une amélioration, un état de satisfaction et,

    • Vous libérer de vos conditionnements, de votre histoire de vie
    • Atténuer les souffrances passées et/ou actuelles (blessures, échecs, traumatismes …)
    • Vous libérer de vos schémas répétitifs dysfonctionnels
    • Changer vos croyances et vos comportement limitantes
    • Comprendre vos problèmes affectifs et relationnels
    • Vous libérer de vos émotions désagréables telles que la colère, la tristesse…
    • Vous libérer de vos sentiments de culpabilité, de honte…
    • Dépasser et transformer vos peurs

    Et vous permettre de vivre le présent avec plus de sérénité :

    • Améliorer ou transformer votre vie suivant vos désirs profonds
    • Vous épanouir pleinement
    • Mieux vous comprendre
    • Apprendre à vous écouter et vous accepter
    • Développer de la confiance/estime de soi
    • Devenir acteur de sa vie
    • Surmonter les obstacles
    • Apprendre à fonctionner au mieux, quelques soient les difficultés rencontrées
    • Utiliser vos ressources pour aller de l’avant
    • Renforcer votre motivation pour agir
    • Définir vos objectifs avec précision pour les atteindre
    • Communiquer avec facilité
    • Exprimer vos besoins
    • Développer des relations constructives et épanouissantes avec votre entourage familial, amical, professionnel
    • Choisir vos réactions émotionnelles
    • Etc...
    Analyse des pratiques professionnelles & supervision Montélimar - Régine Monteil Cabinet de Psychothérapie brève Drôme

    Formatrice en Supervision professionnelle & Analyse des Pratiques Professionnelles (APP)

    Formée & Certifiée par IFATC (Lyon)

     

    Formation intra muros à destination de tous les professionnels du secteur social, paramédical (orthophoniste...), médical (Infirmière en libéral...), de la relation d'aide, de l'enseignement...

     

    C'est un outil de réflexion, une démarche de formation en groupe qui part de situations réelles, souvent problématiques, vécues par le professionnel, afin d'en faire une relecture. Mais c'est aussi,

    • Mutualiser et développer les savoirs-faire et savoirs-être de l’équipe,
    • Développer la coopération et renforcer la cohérence des pratiques au sein de l’équipe
    • Apprendre et développer des stratégies collectives de réflexion et de créativité en matière d’interventions
    • S’accorder sur un sens commun aux interventions
    EMDR

    EMDR ou "comment reprogrammer le cerveau afin de se réparer des traumatismes passés"

    Formée & Certifiée en EMDR protocole REINEIT (Lyon)

     

    Le stress post-traumatique est un trouble anxieux qui survient suite à un événement traumatisant, qu'on en soit directement victime, ou seulement témoin.

    Accident, attentat, violence ou agression physique, sexuelle ... Après de tels chocs, 10% des femmes et 5% des hommes qui en sont victimes développent un stress post-traumatique. Emprisonnés dans leur souvenir, les patients revivent sans cesse leur calvaire.

     

     

    Lorsque nous sommes confrontés à un évènement traumatisant, notre cerveau subit des turbulences, ce qui va activer la région de l’hippocampe du cerveau, qui produit les souvenirs, et celle de l’amygdale, qui est le siège de nos émotions.

     

    Comment se sortir de ce cercle vicieux ? En guérit-on un jour ?

     

    La thérapie EMDR « L'Eye Movement Desensitization & Reprocessing », « désensibilisation et reprogrammation par le mouvement des yeux s’adresse à toute personne souffrant de perturbations émotionnelles généralement liées à des traumatismes psychologiques, des expériences désagréables, des évènements difficiles qui laissent aussi un souvenir imprégné de souffrance.

     

    Il peut s’agir de traumatismes tels les violences physiques, psychologiques, sexuelles, les accidents graves, les décès, les situations de guerre et attentats, …

     

    Il peut s’agir aussi d’événements de vie difficiles qui peuvent être la source d’émotions ou de comportements inadaptés ou excessifs dans la vie quotidienne (enfance perturbée, séparations, interruption de grossesse, deuils, difficultés professionnelles, etc.)

     

    l'EMDR ne peut effacer l'épisode douloureux de la mémoire, mais elle apaisera la souffrance qui en découle. Un moyen très simple de stimuler un mécanisme neuropsychologique complexe présent en chacun de nous, qui permet de retraiter des vécus traumatiques non digérés à l’origine de divers symptômes, parfois très invalidants. On peut ainsi soigner des séquelles post-traumatiques même de nombreuses années après.

     

  • Parcours

    Professionnel & FormationS

  • Mon parcours

    «Être heureux ne signifie pas que tout est parfait. Cela signifie que vous avez décidé de regarder au-delà des imperfections. » Aristote

    28 années au service de la Protection de l'Enfance

    Diplômée d’État d’Éducatrice Spécialisée en 1997

     

    Durant 28 années au service de la Protection de l'Enfance (ASE) dont ma fonction était d'accompagner les familles dans l'exercice de leurs responsabilités éducatives et d'assurer une prise en charge des mineurs victimes de maltraitances, de violences sexuels, de carences éducatives et affectives, de troubles du comportements...

     

    Et depuis 2014, Formatrice en supervision & analyses des pratiques professionnelles dans divers structures sociales, médico sociales et sanitaires de la Drôme

     

    Psychothérapie brève systémique stratégique et orientée solutions dite "Thérapie brève" (Lyon)

     

    Formée durant 3 années et diplômée en 2013 auprès de l'I.F.A.T.C de Lyon, Centre de formation précurseur dans l’enseignement de la systémie et des thérapies brèves, animé et développé par le Médecin Psychiatre Reynaldo Perrone

    1. Certificat de Thérapie familiale Systémique
    2. Certificat de Thérapie de couple
    3. Certificat d'Intervenante en Analyse des Pratiques Professionnelles (A.P.P) & Supervision
    4. Certificat de Thérapie brève "stratégique & orientée solutions"

    Diplômes obtenues à l’issue de mes trois années de formation avec à mon actif ; la rédaction de protocoles supervisés et la soutenance d’un mémoire, ceci en vue de répondre aux exigences de validation pour la reconnaissance du titre de thérapeute familial, de couple ou de psychothérapeute en thérapie brève.

     

    Thérapies Comportementales & Cognitives (TCC) et Neurosciences cognitives

    Formée par Association Française des TCC (AFTCC) depuis 2015

     

    - Troubles anxieux (Phobies, TOC, Trouble panique...)

    - État de stress post-traumatique (ESPT)

    - Stress professionnel & épuisement

    - Troubles alimentaires & addictions
    - Dépression et troubles de personnalité
    - Affirmation de soi
    - Psychologie positive et Thérapie du bien être

    - Douleur chronique

    Coaching & Développement personnel (Paris)

    Formée & diplômée en 2016

     

    Cette formation s'appuyait sur une série de cours traitant de la psychologie générale, des techniques d'approche de la personnalité (graphologie, caractérologie...), des techniques d'entretien et de communication, PNL et de psycho-généalogie

     

    Psycho-sexologie positive (Lyon)

    Formée & diplômée en 2017 par la Formation en Psycho Sexologie Positive (FPSP).

     

    Cette formation a été développée et animée par, Mr Iv Psalti, Docteur en Sciences Biomédicales, sexologue clinicien, auteur, formateur, conférencier international, chroniqueur radio et télévision et Mr Yvon Dallaire, psychologue, maître de conférences et auteur de nombreux ouvrages Québécois.

    Cette approche constitue une synthèse de la psychologie positive, des bases théoriques de la santé sexuelle, de l'hédonisme et met l'accent sur l'épanouissement affectif et sexuel des individus et des couples.

    Formations complémentaires et supervisions professionnelles

    depuis 2018

    - Programmation neuro-linguistique PNL

    - Ennéagramme

    - Décodage biologique

    - Neurosciences cognitives

    - EFT

    - Analyse transactionnelle

    ...

    Je participe à des colloques, des congrès, des journées d'étude organisés par différents organismes : l'IFATC, SFTF, AFFTCC, FORSYFA, FF3S, CERAS ...

     

    Membre de la Société Française de Thérapie Familiale (S.F.T.F)

    Membre titulaire de la Société Française de Thérapie Familiale (S.F.T.F)

    Membre titulaire depuis 2014

     

    Accréditée par la S.F.T.F (Société Française de Thérapie Familiale) dont je suis membre titulaire avec la reconnaissance de mon parcours de formation, de mon parcours professionnel et la validation de mes certifications

    Membre de la Société Française de Thérapie Familiale (S.F.T.F)

    Ordre des psychologues du Québec

    Membre titulaire depuis 2014

     

    La formation de sexologie positive est accréditée par l’Ordre des psychologues du Québec et Santé publique de Belgique et cours d’accréditation en France et en Suisse

  • Localisation

    Consultations sur RDV au 06 51 17 01 30

    du Lundi au Vendredi de 9h à 20h 

     

    25 ZA La BOULAGNE Chemin du MOULIN

    Cabinet 3 POLE SANTÉ 

    26160 La Bégude de Mazenc

     

    Mon cabinet de consultation en thérapies brèves propose des séances en présentiel ou en distanciel avec le support WhatsApp visio, ZOOM, SKYPE

     

    Parking gratuit devant le cabinet

    Accès aux personnes à mobilité réduite

  • HONORAIRES

    Pour toutes consultations à mon cabinet ou en distanciel

    Honoraires

    Tarif horaire Présentiel & Distanciel

    55 euros pour une heure de séance quelque soit le support utilisé (Couple, famille, individuel, EMDR...)

    Moyen de paiement

    Présentiel aprés la séance

    Distanciel avant la séance

    ESPECES - CHEQUE - VIREMENT

    Cartes bancaires non acceptées

    Carte vitale

    Carte vitale non acceptée

    Les consultations ne sont pas remboursées par l'assurance maladie mais certaines mutuelles, et selon la formule choisie, proposent un remboursement

    Psychothérapeute je ne posséde pas de numéro ADELI

    Distanciel

    WhatZapp visio, ZOOM, SKYPE

    Où que vous soyez, vous pouvez bénéficier de séances en thérapie bréve en distanciel avec le support de votre choix

  • N'hésitez pas à me laisser un message sur ma boite mail

    A très vite

    265 Rue Aristide Briand
    26160 La Bégude de Mazenc
    06 51 17 01 30
  • Les THÉRAPIES BRÈVES

    Spécificité & Avantages

  • Les thérapies brèves

    " Le secret du changement c'est de concentrer toute son énergie non pas à lutter contre le passé, mais à construire l'avenir " Socrate

    Le concept d'accompagnement en THÉRAPIES BRÈVES

     
    Née aux Etats-Unis en 1965, la thérapie brève "stratégique & solutions" résulte des travaux de la thérapie systémique (MRI) de l’École de Palo Alto en 1950. Elle est une approche psychothérapeutique pragmatique, non pathologisante et non normative.
     

    La thérapie brève comme le nom l’indique, ont pour directives, la rapidité des résultats.

    Davantage orientée sur "le comment et les solutions" que sur "le pourquoi et les causes" , l’attention est portée avant tout sur la situation actuelle, sur la manière dont les problèmes se manifestent dans le présent.

    Elle prend en compte le contexte dans lequel ces souffrances s’inscrivent, l'environnement où elles s’opèrent (famille, couple, professionnel, social…) et les interactions entre tous ces éléments

     

    La thérapie brève est orientée vers l’élimination des symptômes et la résolution du problème présenté. Il s’agit d’une thérapie qui vise à comprendre puis à modifier les ressorts d’une stratégie dysfonctionnelle.

    Elle permet de se focaliser sur les problèmes du présent et elle sollicite une participation active de la personne en vue d’un changement défini selon ses propres objectifs. L’idée fondamentale est donc de réduire le temps mis pour résoudre un problème par la psychothérapie. Une stratégie est mise en place qui consiste à un recadrage positif du problème, lui donner un éclairage tel qu’il cesse d’être un problème.

     

    Cette approche s’applique aussi bien à quelqu’un qui souffre directement d’un problème qu’à quelqu’un qui souffre du problème que lui pose un membre de son entourage. Le changement quant à lui, ne repose pas sur la connaissance du pourquoi, le problème est présent ou il subsiste.

     

    Cela revient à considérer le problème, non plus en termes de causes mais bien en termes de solutions. Bien au delà d’une simple méthode de résolution de problèmes, la Thérapie Brève est une autre façon de penser, une nouvelle vision de l’être humain et de ses problèmes dans son environnement…

     

    Les THÉRAPIES BRÈVES les plus connues :

     

    La thérapie brève Systémique (WATZLAWICK & ERICKSON 1965) vise surtout à aider les patients/clients à mieux exploiter les points forts et les aptitudes qu’ils ont déjà en faisant appel à leurs ressources et leurs compétences pour construire leur propre solution.

     

    En ce qui concerne l'hypnose Ericksonienne (Milton ERICKSON 1965), l'inconscient contient les ressources intérieures de l'individu. C'est en accédant à l'inconscient, par l' hypnose que le patient peut puiser ce dont il a besoin pour résoudre son problème et favoriser un changement comportemental. Elle est efficace pour arrêter de fumer, pour maigrir, soigner une phobie, etc.

     

    Les thérapies cognitivo-comportementales - TCC (Aaron BECK 1970) font appel à la cognition de l’individu, elles vont viser à modifier des pensées et des comportements négatifs afin de favoriser des réactions adaptées. Elles sont notamment efficaces pour traiter les troubles anxieux, les dépendances les phobies, burn out etc.

     

    La programmation neurolinguistique - PNL (Richard BANDLER 1975) est constituée d’un ensemble de techniques de communication ayant pour but de développer des comportements positifs de réussite, en faisant appel aux ressources de l'individu.

     

    La thérapie orientée solution (Steeve de SHAZER en 1982) est une thérapie qui se focalisent sur les solutions et la façon dont résoudre le problème. Le rôle du thérapeute est de repérer les ressources de l’individu afin de favoriser un changement, elle est utilisée pour résoudre des objectifs modestes.

     

    l'EMDR (Eye movement desentization and reprocessing) (Francine SHAPIRO 1987), consiste à faire effectuer une série de mouvements oculaires à un patient souffrant d'un traumatisme afin de le "déconnecter" de souvenirs envahissants et des émotions négatives qui en résultent.

     

    A l’heure actuelle, les thérapies brèves sont considérées comme une réussite légitime. La prise en charge permet chez le bénéficiaire, un changement, une modification de ses comportements et une rupture avec ses habitudes.

    Le psychothérapeute soutient le patient en cas de problèmes existentiels. L’efficacité des thérapies brèves va dépendre de la technique utilisée, de la complexité du cas et de la motivation du patient.

     

    Depuis les années 1990, les progrès de diverses techniques d’imagerie cérébrale ont révolutionné ces différents domaines de recherche en permettant en quelque sorte de voir le cerveau en train de penser.

    Grâce à la neuro-imagerie, on parvient effectivement à observer le cerveau d’un individu en train d’effectuer une tâche cognitive déterminée (parler, compter, se souvenir…) et ainsi repérer les zones spécifiques correspondantes. À ce que l’on appelle la « neuro-imagerie structurelle » identifiant les diverses structures du cerveau, s’ajoute ainsi une « neuro-imagerie fonctionnelle » visant à produire une carte des fonctions et capacités du cerveau.

     

    D'ailleurs, d’après Boris Cyrulnik, les progrès des neurosciences permettent désormais de vérifier l’efficacité des psychothérapies et des états de consciences modifiés : » Grâce à la neuro-imagerie, nous savons qu’une personne dépressive en thérapie échappe aux lésions cérébrales que produisent les dépressions non traitées. Dans le cadre d’une étude récente, trente personnes dépressives depuis peu subissent une IRM. Aucune différence n’est alors constatée entre leurs cerveaux et ceux d’un groupe témoin de trente personnes heureuses.
    En revanche, un an plus tard, après une IRM de contrôle, les chercheurs constatent que les individus qui souffrent encore présentent une altération des cellules de l’hippocampe, une zone cérébrale, support de la mémoire. Les individus qui ont parlé à un thérapeute et ont géré autrement leurs émotions sont indemnes. Leur thérapie a fait baisser leurs sécrétions de cortisol – hormones du stress – qui avaient endommagé le cerveau des autres. »

     

    Avantages des THÉRAPIES BRÈVES

     

    Une thérapie active, interactive et centrée sur la solution.

     

    Une thérapie active, où le thérapeute ne se contente pas uniquement d’écouter, mais échange, renseigne, élabore et met à disposition des outils qui visent le changement.

     

    Une thérapie interactive, où le thérapeute et le bénéficiaire collaborent, œuvrent ensemble à activer les ressources.

     

    Et centrée sur la solution car le thérapeute insiste sur les ressources et les compétences du sujet afin de l'accompagner dans sa construction de solutions.

     

    La thérapie brève permet à la personne qui consulte, d'être soulagée d'une souffrance le plus rapidement possible et de réaliser des changements profonds et durables pour affronter le présent et l'avenir de façon plus sereine.

     

     

     

  • Pour aller encore plus loin

    Livres, sites & vidéos à découvrir

  • Pour aller plus loin

    « Tout est changement, non pour ne plus être, mais pour devenir ce qui n’est pas encore. » Épictète

    Livres

    A découvrir

    • Ausloos, G. (1995). La compétences des familles, temps, chaos, processus. (éd.2000). Erès

    • Cyrulnik, B. (2000). Les nourritures affectives. Odile Jacob

    • De Shazer, S. (1988). Explorer les solutions en thérapie brève. Satas

    • Elkaïm, M. (2001). Si tu m'aimes, ne m'aime pas. Approche systèmique et psychothérapeutique. Seuil

    • Malarewicz, J.A. (2012). Milton H. Erickson De l'hypnose à la psychothérapie stratégique. Ed. ESF

    • Minuchin, S .(1974). Famille en thérapie. (éd.2010). Erès

    • Perrone, R. (2013). Le syndrome de l'ange. ESF

    • Watzlawick, P. (1990). Faites vous même votre malheur. Seuil

    Logo site Régine Monteil Psychothérapie brève Drôme

    Sites

    Relatifs à la thérapie systèmique & la Thérapie brève

    Société Française de Thérapie Familiale (S.F.T.F)

    http://www.sftf.net/

     

    Institut de Formation et d'Application des Thérapies de la Communication sur Lyon (I.F.A.T.C)

    http://www.ifatc.com/

     

    La thérapie brève - Institut de Gregory Bateson (IGB) et MRI de Palo alto en Europe

    http://www.igb-mri.com/presentation.php?categorie=3

     

    Le Village Systémique qui a pour objet principal de favoriser le développement de l'approche systémique http://new.systemique.levillage.org/index.php/accueil/qui-sommes-nous

     

    Historique des thérapies systémiques et thérapie brève http://www.ecologielibidinale.org/fr/biblio/miel_historique_PaloAlto.pdf

     

    Une logique de la communication - Paul Watzlawick qui développera la Thérapie brève stratégique dés 1967

    http://www.actus-psy.com/une-logique-de-la-communication-paul-watzlawick

     

    Association Française de Sexothérapie

    http://www.afsexo.fr/

     

    Site des fondateurs de la Sexologie positive, Mr IV Psalti & Mr Yvon Dallaire

    http://www.yvondallaire.com/articles/pdfla_psychosexologie_positive-pdf/

     

    Site Association EMDR France - Europe

    http://www.emdr-france.org/

     

  • Un grand merci à vous tous,

    Témoignages

  • LA PAROLE EST A VOUS...

    Je tiens à remercier tous ceux qui ont eu la gentillesse de laisser un témoignage à la suite de leur accompagnement thérapeutique.

    Si résoudre les conflits, apaiser les tensions, dépasser les douleurs, améliorer le quotidien de mes patients ou les accompagner à réaliser et atteindre un objectif, est déjà une belle réussite pour nous tous, je tiens à vous remercie de cette belle rencontre entre nous mais aussi de vos retours de séances qui seront un témoin à transmettre à tous ceux qui cherchent des solutions pour aller mieux.

    Les témoignages des personnes ayant été accompagnées en coaching, en thérapie que ce soit conjugale, familiale, personnelle, EMDR, ... ont été publié avec leur accord et en préservant leur anonymat.

    Si vous le souhaitez et que je vous ai apporté mon aide, ou que vous avez trouvé des réponses à vos questions sur le site ou le blog, je serais ravie de recevoir vos commentaires, et si vous me l’autorisez je les publierai sur le site.

    Estelle

    Merci Régine, les séances avec vous m’ont fait du bien et j’étais contente de venir vous voir à chacune des séances dont j’avais la liberté de programmer selon mes attentes …
    La méthode de la thérapie brève comportementale et systémique m’a surprise par son efficacité : dès la première séance j’ai constaté un changement et je sentais une progression rapide au fil de ces quelques séances. C’est un sentiment très rassurant de se sentir aidé sans pour autant devenir « dépendant » du thérapeute, car les solutions viennent de soi-même et on le sent au fond de nous
    Je l’ai consultée suite à un burn out. Parfois, j’étais trop angoissée pour prendre le volant alors Régine m’a proposée de faire la séance par WhatsApp Visio ce qui a très bien marché.
    Maintenant que j’ai fini les séances, je me sens nettement plus confiante en ma capacité de pouvoir affronter des situations difficiles. Et si un jour je sens que j’ai de nouveau besoin d’aide, je reviendrai vers elle sans hésitation.

    Dominique

    "Toujours la même chanson, toujours le même cercle vicieux ! "… et pourtant mille et une choses essayées pour m’en échapper…

    J’ai été à la recherche d’une forme de thérapie "pratique“. Une forme de thérapie qui me fournirait des outils, que je pourrais appliquer spontanément dans ma vie de tous les jours pour briser ce cercle vicieux. Et cela, au mieux, tout de suite dès la première séance.

    En rencontrant Régine et la méthode de la « Thérapie Brève », j’étais à la bonne adresse. Je suis allée jusqu’au bout des 10 séances, espacées en 10 mois.

    Chaque séance traitait le présent, le plus important dans le moment….des petits pas donnant lieu à des grands changements.

    Où avant, je me trouvais sur du terrain glissant ou avec l’impression d’un grand vide en dessous de moi, je me sentais à partir de la 5ème ou 6ème séance bien debout et calée dans ce nouveau moi !

    Cette forme de thérapiefait appel à notre créativité. Elle nous aide à découvrir des nouvelles ressources en nous et de prendre en main les situations de notre vie dans lesquelles on se sentait impuissant auparavant.

    Régine est une thérapeute qui a la capacité de vous amener à l’essentiel, à votre rythme. Son intelligence, son humour, l’amour qu’elle porte à son travail, son sérieux, sa grande capacité d’écoute et la bonne dose de distance et proximité avec le client font d’elle une professionnel de qualité que je ne peux que recommander.

     

    Sophie

    Titre : Violence, Amour et Burn-Out

    Enfance violente et plein d'amour. Victime ou agresseur... Difficile de reconnaître que nous avons vécu voir subit autant l'un que l'autre. Difficile de comprendre que nos parents et nous-même peuvent basculer d'un amour inconditionnel à une violence "borderline". L'intérêt de débuter ou poursuivre une thérapie quelle qu'elle soit, est déjà une belle découverte de soi.
    Dynamique, cultivée, Régine Monteil vous explique sans jugement nos réactions les plus incompréhensibles. Elle s'appuie sur différentes théories (livres et formations) et pratiques pour s'adapter aux besoins de chacun.
    Pour ma part, j'aime rechercher en permanence, questionner mon entourage et moi-même. Cette thérapie brève m'a beaucoup aidé dans mon évolution et pendant l'accompagnement thérapeutique qui s'est déroulé de septembre 2017 à mi été 2018. Je lui donne des nouvelles en lui écrivant des romans, sa réponse est toujours positive et entrainante.
    En écrivant ce témoignage je remercie ma mère, ma sœur, et vous Régine, du temps que vous m'avez consacré

    Christophe

    Les trois qualités qui me viennent à l’esprit concernant les séances avec Régine sont : la subtilité dans l’analyse (cela tombe juste et agit en profondeur), la capacité à “guider” dans le bon sens du terme (sans imposer), la générosité qui se traduit par un enthousiasme qu’elle transmet aux autres en les entraînant dans son élan.

    Karine,

     

    Lorsque j'ai poussé la porte de chez Régine, j'étais au bout du rouleau : 8 années de traitements pour une dépression récurrente suite à de nombreux deuils dans ma vie.

    Je suis allée vers elle en y fondant tous mes espoirs de me sortir de cette spirale infernale.

    Dès mon arrivée je me suis sentie bien, comme enfin arrivée à un port d'attache après une longue traversée d'un océan déchainé. Par la parole, par les exercices concrets que je me suis engagée à respecter, par les lectures qu'elle m'a conseillé, j'ai senti comme un pan de voile qui se déchirait. Tout ce qui peux paraitre évident à beaucoup, m'était complètement obscurci par mon vécu, ma culpabilité, mes peurs.

    Peu à peu, comme lorsqu'on essuie bien ses lunettes, la lumière est revenue. Je n'en reviens pas du parcours que je viens de faire en si peu de séances !

    Pour la première fois depuis si longtemps je me sens redevenir moi même, je m'autorise enfin au bonheur, et je reprend confiance en moi et en les autres.

    Chère Régine, même si ma thérapie n'est pas encore terminée, je voulais vous témoigner ma reconnaissance pour m'avoir enfin appris à VIVRE, dans le plus beau sens du terme. Et par ce petit témoignage, j'espère redonner l'espoir à tous ceux qui ne voient pas (encore) le bout du tunnel.
    Bien à vous,

    Karine

    Lætitia,

    Je vais vous livrer ici mon expérience sur le burn out en espérant que vous qui êtes entrain de me lire, ça puisse vous servir.
     
    Tous les signaux étaient au rouge depuis bien longtemps sans que je ne les vois, ou plutôt, sans que je prenne le temps de les voir.....eh bien oui, c'est bien là le problème du burn out. On ne s’écoute plus, on a pas le temps ni l'envie de le faire, alors on fonce tête baissée.
    Pourtant, à l'intérieur, un tsunami puissant se prépare.
    Entre les enfants à gérer, les devoirs, les repas, les vêtements, les invitations des copains, le carnaval, le rugby, le cheval, les "maman tu as pensé à ça ça et ça......."les machines à laver, à faire tourner, à étendre, a repasser, a ranger. Et les repas, pareil, les courses, la préparation, le ménage de la maison, les lits etc.......il y a toujours une montagne de choses à faire, et bien entendu, ça ne s’arrête jamais, tous les jours ça recommence.
    Et puis une fois les petits posés à l'école, là, hop, on va au boulot et on met notre costume de super héros working girl et c'est partiiiii !
    Les dossiers qui s'accumulent, les clients toujours de plus en plus exigeant, et bien entendu, notre patron aussi. Il faut tout faire pour hier. le téléphone calé à l'oreille, un œil sur le mail auquel je dois répondre, mon cerveau est en ébullition. Vous voyez de quoi je parle?
    Bien entendu, je prends rendez-vous avec le boss à plusieurs reprises, il me dit ok ok, on va t'aider, mais le problème c'est qu'il ne m'a pas dit la date à laquelle il comptait le faire......alors je continue a vouloir tout gérer, parce que je pense vraiment à ce moment là pouvoir le faire. Je redouble d'efforts en me disant que je dois tenir le coup jusqu'au prochaines vacances qui sont bien entourés sur mon calendrier. Je fais le décompte des semaines. Comme les petits, encore 25 dodos et ce sera bon. Sauf que les tant attendu vacances arrivent, et que là, je n'arrive pas a couper. Dans ma tête il y a toujours le boulot, un dossier dans un coin de ma tête qui traine. Ah oui, j'oubliais......parce que bien sûr, avant de vraiment tomber en burn out, je ne dors pas bien. Évidemment, j'ai du mal a trouver le sommeil, et puis quant j'arrive enfin a dormir, si vers 4 ou 5 h du matin je me réveille, c'est foutu, le petit vélo dans ma tête se remet en route, et je me fais des To do list dans ma tête....si j'ai de la chance, je vais me rendormir de 6 à 7h......vous connaissez peut être cette sensation désagréable quant le réveil sonne alors que vous venez juste de vous rendormir......et là, avant même de mettre un pied par terre, les larmes coulent.....je pleure jusque dans la douche. Quant je coupe l'eau je décide de ne plus pleurer pour ne pas que les enfants me voient comme ça......et c'est reparti pour la journée. Après le petit déjeuner, j'ai toujours la nausée.....bizarre, je ne comprends pas, je change mon petit déjeuner cinquante fois, mais le résultat est le même. Évidemment c'est le stress mais à ce moment là, ça ne me vient même pas à l'esprit. J'ai le dos bloquée. Ça fait un an que ça dure, j'ai changé d'ostéo dix fois....eh oui !!!!! mais là encore, pas grave, je continue. Mon conjoint et mes parents commencent à me dire : tu devrais peut être te mettre en arrêt.....Mais là, je me bloque,je me dis qu'ils sont fous, jamais ô grand jamais je ne pourrais me mettre en arrêt. Je ne suis pas faible moi, j'ai tellement de boulot à faire que c'est juste impossible. Alors, je continue, avec cette Boule dans l'estomac. Ah oui, cette fameuse boule de stress qui te colle à la peau, tellement que tu as l'impression qu'elle est devenue ta meilleure amie.
    Et puis un jour, j'en peux plus. Parce qu'évidemment, mon mal être commence a prendre toute la place. Avant, j'étais quelqu'un de joyeux, de gaie, qui rigolait tout le temps, de chaleureux et positif. Et là, je m'aperçois que je n'ai même plus envie de voir mes amis, ni d'aller au ciné, ni au resto.....parce que je suis constamment fatiguée et que tu as envie de te reposer mais je n'en ai jamais le temps. Alors, forcément, ton couple et la vie de famille en prend un coup.
    Je décide donc de prendre rendez vous chez le médecin pour qu'il me donne quelque chose qui me remonte un peu physiquement et moralement. Et là, au moment ou je rentre dans le cabinet du médecin je lâche tout. Je pleure pendant une heure. Le médecin me dit que j'ai besoin d'au moins une semaine d'arrêt que je finis par accepter. Mais plus têtu que moi, c'est compliqué. Je vais quand même bosser le lendemain matin, j'ai un rendez vous......
    Par contre, le jour d’après, impossible de me lever. Enfin je me lève mais les 'expressions "être à côté de ces pompes"et "ne pas avoir les yeux en face des trous"prennent tout leur sens. Je vous laisse imaginer mon état. Et depuis ce jour là je suis en burn out. J'ai craqué. Je n'ai eu plus aucune force pour rien. Mon corps et mon cerveau m'ont dit STOP! Ils ne veulent plus de la vie que je leur propose. Alors pendant trois mois je ne peux plus rien faire. Une douche par jour et je suis épuisée. Je ne peux plus préparer les repas, ni faire les courses, ni les machines a laver. Je ne peux plus aller courir mon 10 km comme tous les dimanches. Je n'arrive même plus à lire un livre. Je dors 12 heures par nuit et je me réveille fatiguée. Je pleure beaucoup. Je ne peux plus me concentrer. Impossible de tenir une vraie conversation. Le bruit m'agresse, la lumière aussi. C'est très difficile car je ne comprends pas ce qu'il m'arrive.
     
    J,'ai pris rendez vous avec Régine MONTEIL dés le début de ma chute, c'est comme ça que j'appelle mon burn out. Heureusement qu'elle a été là pour moi. Elle m'a aidé a comprendre ce qu'il m'arrivait, car ce n'est pas évident au départ. Je ne savais pas dire "Je suis en burn out". Pour moi c'était un gros mot. Pourtant j'en dis, mais pas celui là.
    Je tenais à faire ce témoignage dans le but d'aider les personnes en pré burn out, qui en lisant ce récit peuvent se reconnaître.
    Et si c'est le cas, stopper la machine infernale qui s'est mise en vous, afin de rompre ce processus et de changer de cap pour aller vers une vie meilleure.
    C'est ce que je vous souhaite en tout cas.
     
    Merci encore à vous Régine, qui êtes de loin la meilleure psy que j'ai pu rencontrer, et qui 'avait tellement aidé, et qui m'aidait encore et pour un petit bout de temps encore.

    Anonyme, 2 séances en thérapie familiale

     
    Je vivais quelque chose de très dur avec mon ex-conjoint, et ce, pendant plusieurs années après notre séparation. Ils montaient les enfants contre moi, et malgré l'amour qui m'unissait à eux, c'était très difficile à vivre puisque je me retrouvais jugée et accusée des pires malveillances par mes propres enfants sans que je ne puisse y faire quoi que ce soit. Le mensonge était là qui rongeait ma famille. Mes enfants n'avaient pas le droit de m'aimer, moi qui avait brisé leur famille. Le parent qui quitte, même pour des bonnes raisons, est toujours pointé du doigt.
     
    J'étais en grande dépression. Très isolée aussi. Je me sentais complétement découragée. Quand il existe une telle volonté de nuire à l'autre, que peut-on faire ? Dès que j'essayais de me défendre, je me faisais accusée de traiter l'autre de menteur. Alors que c'est moi qui subissais le pire mensonge, c'est-à-dire de se faire accusée à tort, c'est moi qu'on visait responsable de cette situation. C'était l'enfer. Un cauchemar qui a duré huit ans. Je n'avais même pas la possibilité de me défendre.
     
    Je ne pouvais même pas avoir recours à une médiation familiale car les préalables de la médiation sont une volonté de part et d'autre de trouver une solution et l'absence de désir de nuire à l'autre. Les conditions n'étaient pas réunies. Que pouvais-je faire d'autres ? Ma situation me semblait complétement bouchée, sans recours, sans possibles.
     
    C'est là qu'on m'a recommandée la thérapie familiale. J'y suis allée, d'abord seule, puis avec mes enfants. Cela m'a beaucoup apporté car ma détresse était enfin entendue. Je me suis sentie comprise et soutenue. J'y ai trouvé une écoute formidable. Et j'ai aussi appris beaucoup de choses sur le fonctionnement d'une famille, le rôle de chaque parent pour que l'harmonie règne, les trucs pour désamorcer une situation de conflit.
     
    Mes enfants n'étaient pas demandeurs mais le résultat fut de taille. En deux séances, c'était le jour et la nuit. La situation s'est tout de suite apaisée. Ils ont enfin pu s'exprimer. Ce qui était impossible pour eux dans le cadre familial car il n'y avait pas autour d'eux de personnes neutres. Ils se retrouvaient coincés entre un parent vengeur et un parent triste. Ils se retrouvaient complétement isolés et fuyaient en permanence, ne sachant pas comment tisser des liens même avec leurs meilleurs copains. Le manque de communication est un enfer en soi.
     
    J'ai appris une chose essentielle dans cette épreuve. Si un des parents ne tient pas son rôle, il ne faut pas hésiter une seconde à avoir recours à une autre personne pour remplir
    ce rôle. Plus cette personne est neutre, plus ce sera efficace. Les enfants ont besoin de sentir autour d'eux une cohérence et de plus, ils ont toujours tendance à protéger le parent qui veut se venger. Si j'avais compris plus tôt ces mécanismes, j'aurais rétabli l'harmonie plus rapidement dans ma maison.

    Émilie, son compagnon et leur fille

     

    Le jour de notre premier rendez-vous, nous étions (mon conjoint, notre fille et moi-même) en plein naufrage, à bout de souffle.

    Après huit mois d’attente pour un rendez-vous au CMPP (Centre médico-psycho-pédagogique).

    J’ai commencé à chercher autre chose…

    Cette première séance à été fulgurante après tellement de doutes, d’incompréhension, de mal-être, de colère, Régine a su nous écouter, nous rassurer avec beaucoup de bienveillance et surtout nous donner des réponses.

    Régine a tout de suite compris notre fille, sa grande sensibilité.

    Ce que nous ne pouvions pas voir, comprendre sans l’aide d’un professionnel.

    La rapidité de son analyse a été essentiel à notre situation.

    Nous sommes aujourd’hui confiants et rassurés (bien que le chemin est tortueux) sur notre éducation et notre rôle de parents.

     

    Régine est un soutien pour notre famille.

     

    Un grand MERCI à vous Régine.

    Giovanni ,

     

    L’être humain à cette fâcheuse habitude de vouloir toujours contrôler ce qu’il a autour de lui. Et à force de dépenser inutilement toute cette précieuse énergie, notre quiétude s’évapore jusqu’à disparaitre. Lorsque l’on s’en rend compte –pour les plus éveillés, arrive le moment où le lâcher prise devient primordial, comme une urgence à la vie, pour qu’enfin le calme intérieur, permettant de s’ouvrir à la vie et aux autres, devient urgent. Même lorsque nous sommes conscients de ce fait, l’illusion est de croire que seul, on peut s’en sortir.

     

    Le mécanisme machiavélique inscrit en nous ne nous permet pas d’avoir les clés pour sortir de cet état que je qualifierais de destructeur. Pour obtenir les clés, il est essentiel de trouver le bon « trousseau ». Et ça passe par un thérapeute qui sait nous accueillir, nous mettre en confiance et qui sait nous écouter.

    Reste enfin le choix de la bonne oreille qui saura nous permettre de nous donner l’envie de changer, de devenir meilleur, de (re)devenir nous-même.

     

    Cette oreille je l’ai trouvé en la personne de Régine. Une femme qui sait nous mettre à l’aise, et ce dès la première minute. Arrivé dans son cabinet, j’étais en conflit avec mon passé, sentimental bien entendu.

    J’avais toujours cette désagréable impression de reproduire toujours les mêmes schémas. Même après de nombreuses années de thérapie avec d’autres praticiens, je n’étais pas apte à comprendre et à assimiler tout ce que Régine a pu me dire en à peine 4 séances. J’ai poussé les portes de son cabinet en mai 2018, après une relation que je n’ai pas su gérer. Après m’être séparé, Régine m’a appris à lâcher prise, à me respecter et à me prendre en considération. Elle n’arrêtait pas de me dire que j’étais quelqu’un de bien ; bien sûr je ne pouvais l’admettre vu que toutes mes relations foiraient, que par conséquent le problème c’était moi. Mais à force de combattre contre les vieux démons, j’ai enfin accepté, sans orgueil, le type bien que je suis.

     

    Après plusieurs semaines et quelques séances de thérapie, je me suis remis en relation avec la personne citée précédemment. Confiant et optimiste que je pouvais enfin vivre cette relation dans la plus belle des harmonies. Bien sûr, je m’étais leurré quant à ma possibilité d’aimer.

    Et tout est déjà compliqué. Direction La Bégude de Mazenc au mois d’aout pour reprendre mes négociations avec Régine. Cette fois, elle a mis le doigt sur ce qui chez moi est vraiment néfaste et je m’apprête à vivre bientôt ma deuxième séance, que j’attends avec impatience.

     

    L’espace que Régine nous permet d’avoir est précieux ; il nous permet de nous exprimer librement et de vivre nos émotions sans retenues. Car lors de ma reprise de la relation, bien sûr, les choses n’allaient pas comme je voulais. Grâce à Régine, j’ai mis en pratique une nouvelle attitude, qui a l’air de porter ces fruits. Je conseille à tout le monde de pratiquer la pêche à la mouche…

     

    Ça prendra le temps qu’il faudra, je reste confiant quant au fait que je peux devenir meilleur, vivre autrement ma (mes) relation(s), car je sais sans l’ombre d’un doute que Régine va m’aider à changer et grandir. Je vois déjà le transformation. J’ai appris à me faire confiance.

    Grâce à Régine je sais qu’il est long le chemin qui mène à moi, et ça ne me fait même pas peur !

    Anne,

    J’ai apprécié votre accueil, on ne se sent pas jugé et la technique de thérapie que vous utilisez est surprenante. J’ai aussi été surprise observer des changements à chaque séance. J’ai pu voir mes blocages, prendre de la distance et me relancer avec confiance dans la vie après une rupture. Merci beaucoup pour votre aide. Si je rencontre de nouveau des difficultés je vous recontacterai.

    Nathalie - kynésiologue - séance en supervision

    Sa personnalité dynamique, optimiste, organisée et positive est un bonheur lorsque l’on se sent hésitante, parfois découragée dans le chemin thérapeutique avec certains patients.

    Régine est une vraie professionnelle, passionnée dans son métier de thérapeute et de superviseuse, vous pouvez lui faire toute confiance, elle a un vrai talent pour aider ses consœurs et collègues de travail à prendre confiance dans leur propres possibilités de thérapeute.
    Elle m’a permis de mieux m’organiser, d’apprendre à prendre du recul sur les situations cliniques et sur le travail avec mon contre transfert, si précieux dans le cadre de mon travail de psychothérapeute. Merci Régine !

    Sandra et son compagnon,

    Il y a quelques temps que je me questionne, sur mon désir de séparation avec mon mari... ce désir grandit, de jour en jour mais voilà... après réflexion j'ai décidé de lui proposer une thérapie de couple...

    A priori c'est paradoxal de proposer une thérapie de couple à quelqu'un qu'on dit ne plus aimer et dont on veut se séparer. Parce que les moments où je me sens le mieux sont quand je fais des tours de voiture pour regarder les apparts qui me plairaient, quand je relis mes journaux intimes depuis 15 ans pour comptabiliser toutes les fois où "ça n'allait pas"... et en même temps, je ne suis pas si sûre de moi que ça...

    Thérapie de couple, ça sonne guérir le couple. je n'y vais pas pour ça. C'est même ce que j'ai dit à la première séance, j'y vais pour sortir de cette crise, avec lui, ou toute seule, que ce que je veux, c'est ne plus vivre comme avant, pas seulement sortir de la crise mais grandir, changer, gagner qqch... Lui a dit qu'il voulait qu'on s'en sorte à deux, pour les enfants, pour nos 15 ans...

    C'est aussi avoir un espace dans lequel on se parle et on s'écoute. Parce que depuis plusieurs mois, je me verrouille, je ne veux plus lui parler. Longtemps sans doute on ne s'est pas suffisamment parlés/ écoutés, ou mal. Mais depuis qu'il voit que j'ai la main sur la poignée de la porte, il fait tous les efforts possibles.

    Je lui reprochais de ne pas s'ouvrir et maintenant c'est moi qui me ferme. Mais c'est que je suis incapable de communiquer avec lui tellement il m'agace, m'énerve, me dégoûte presque... Du coup cette thérapie de couple, c'est pour trouver un espace de parole, où je serai obligée de l'entendre, lui, ce qu'il a à dire, le regarder d'un autre oeil peut être.
    Cette thérapie de couple serait aussi un espace sécurisé...
    Car j'ai accumulé des années de colère rentrée, que je n'ai jamais osé exprimer pour certaines, que j'ai exprimé mais qu'il n'a pas entendu pour d'autres.
    Et j'ai peur de l'énormité de cette colère qui va sortir de moi. J'ai besoin de me rassurer par la présence d'un professionnel de la relation de couple.

    Et enfin j'ai besoin de cette thérapie de couple pour que dans mon prochain couple, je ne remette pas en jeu les mêmes processus. J'y vais pour moi avant tout. Enfin, je me sens tellement engagée dans ma tête, dans ce processus de rupture, que quand j'imagine rester avec lui je deviens agressive... et pourtant, c'est une possibilité ouverte... je me dis que des sentiments peuvent naître à le voir sous un nouveau jour... Donc je veux ne pas remettre en jeu les mêmes façons de faire dans mon prochain couple, que ce soit avec lui ou avec un autre. et cette thérapie peut m'y aider... j'espère...
     
    Premier RDV avec Régine, je suis étonnée, elle est bienveillante, chaleureuse bien loin de l'image de la psy que je me faisais... Elle nous met alaise, a t'elle point que mon mari plutôt réticent, prendra la parole pour expliquer notre début de relation.
    Très étonnée... ! J'ai entendu la version de mon mari, qui à parlé de sentiments tout de suite. Il a parlé de chaleur, d'une envie, qu'il me trouvait naturelle avec un côté enfant qui lui plaisait. Ah bon? je savais pas que c'était ça qui lui avait plu. Et il a dit que quand on s'était quittés, avant de nous revoir, il avait pleuré. En rentrant ds la voiture je lui ai dit que c'était con d'avoir attendu 15 ans pour me l'avouer (parce que longtemps quand on se racontait notre histoire je lui demandais, et il m'a toujours dit que non, il pleuvait, mais lui ne pleurait pas). En même temps que je lui disais que c'était con je repensais : mais moi j'ai dit que ce j'avais aimé en lui c'était sa maturité et son absence d'émotivité... donc euh... bon... c'était pas si con d'avoir attendu 15 ans pour dire qu’il avait pleuré... la magie des interactions…

    Je suis surprise de le voir si à l’aise, comme il s’ouvre. Lui aussi m’a dit être surpris, c’est la 1ère fois qu’il voit une psy (moi j’ai fait 4 ans de thérapie et je suis en école de psy pour en faire mon boulot…)

    Bilan de la thérapie de couple… une psy incroyable, un mec que je vois s’ouvrir, parler… pour qui je ressens plus de sentiment, que je vois autrement et qui effectivement, me permet de rester en lien avec ma famille alors qu’un autre ne l’accepterait surement pas… La Thérapie de couple n'a rien de troublant, mais une grande ouverture, une grande liberté et on voit l'autre autrement.
     
    Cette thérapie s’annonce intéressante…
     
    Allez-y, vraiment!

    Marie,

    6 mois de travail précieux avec vous dont 10 séances.

    Votre humanité, votre joie et l’émotion qui émanent de vous m’ont rassurée, permis d’aller chercher et puiser en moi les ressources nécessaires pour transformer ma vie. Grace à votre professionnalisme, à votre écoute, à votre empathie et dynamisme, je suis devenue actrice de ma vie présente à un point que je n’aurais pas imaginé. Je sais la chance que j’ai eue de rencontrer une thérapeute comme vous. Je n’oublierai jamais le travail que nous avons fait ensemble. Mille mercis pour tout cela. Merci aussi pour votre bonne humeur, votre grande simplicité qui m’ont beaucoup touchée.

    Avec toute mon amitié

    Sandrine,

    Çà a été ma première expérience de thérapie. Mon travail avec RM a été un vrai dialogue : un aller - retour entre mes séances, mes besoins, mes états et les remarques, les outils proposés.

    J'ai beaucoup reçu de soutien, de part sa grande écoute, qui m'a permis de reprendre confiance en moi et mettre ensuite en pratique les outils très simples proposés.

    Une progression très rapide a eu lieu ; que ce soit de mon état, je remontais la pente, dans mes capacités et mes perspicacités d'analyse.

    Un sujet de mon choix était abordait à chaque séance sous forme de discussion ouverte sans aucune contrainte.

    Cette forme d'entretien m'a permis de prendre vraiment part à la thérapie. Çà a été déclencheur pour voir ma situation autrement, sous un autre angle, légèrement décalé...

    Un effet rapide, des essais que je faisais dans ma vie professionnelle m'ont donné envie de continuer.

    Géraldine,

    Je suis Géraldine, j'ai suivi une thérapie de 14 séances avec Régine suite à une énième rupture amoureuse, mais plus douloureuse que les autres et où je me posais cette question "qu'est ce qui ne tourne pas rond chez moi pour que je ne puisse pas trouver le bonheur, être heureuse?" donc j'ai fait appel à Régine, je lui ai posé plusieurs questions pour savoir en quoi consistait une thérapie brève et après un premier rendez-vous nous étions partis pour l'aventure.

     

    J'ai choisi Régine car je la connaissais, parce qu'elle est solaire, elle a toujours le sourire, quelques minutes passées avec elle et vous vous sentez bien, sa positive attitude déteint sur vous, il est facile de lui parler car elle ne vous juge pas.

     

    Ma thérapie a été à la base un travail sur la confiance et l'estime de soi, mais au fil des séances et des exercices donnés par Régine j'ai compris la raison qui faisait que mes relations amoureuses ne duraient pas, de mon impulsivité dans certaines de mes décisions, de porter les problèmes de ma famille sur les épaules, que j'avais un manque de confiance en moi, Régine m'a donné les outils qui m'ont aidé à trouver comment résoudre mes problèmes et prendre soin de moi. Aujourd'hui je suis de nouveau avec l'homme dont la rupture a été le déclencheur de ma thérapie, nous sommes heureux, c'est l'homme de ma vie (chose également découverte lors de ma thérapie), notre relation s’épanouit de jour en jour, j'ai appris à dire non, stop, à être un peu plus égoïste, à prendre soin de moi. Ma thérapie a été et reste bénéfique pour mon entourage et surtout pour moi, tout ce que j'ai appris grâce à Régine je l'utilise à chaque fois que je me trouve confrontée à un problème ou à une situation compliquée.

     

    Même après ma thérapie lorsque je croise Régine elle reste toujours impliquée à mon bien-être et je l'en remercie pour cela.

    David,

    C'est une connaissance qui m'a parlé de RÉGINE MONTEIL.
    Il n'est jamais facile de prendre cette initiative sans une recommandation rassurante.
    Ce qui a motivé mon appel, c'est déjà la certitude que je ne pouvais plus me débrouiller seul, en bricolant des béquilles mentales , soutenu par un entourage amical et familial dévoué mais désarmé.Puis l'intitulé de la voie thérapeutique proposée avec des stratégies plus rapides, concrètes et efficaces que l'approche psychanalytique dont je ne voulais pas.
    Une fois le pas franchi, Régine m'a reçue dans sa pièce dédiée et nous avons commencé
    à parler...
    Chacun à quelque chose à dire de son histoire, et j'ai senti très vite que Régine pouvant entendre ce que j'avais à exprimer.
    Être écouté et surtout compris, n'est ce pas ce que l'on souhaite avant tout pour légitimer ce que l'on EST et ce que l'on RESSENT.
    Et le dialogue s'installe, Régine prend des notes, veut comprendre, interroge, fait des schémas, s'imprégne de notre histoire et la revisite très vite avec nous. Elle m'aide à exprimer mon ressenti, m'accompagne si besoin pour y apporter un nouvel éclairage, un autre angle perceptif, et finalement le relie à une stratégie psychologique et comportementale.
    Ainsi, je peux mettre en action ce qui émerge de nos séances ,avec son soutien, ses techniques, et l'ajustement nécessaire d' une séance à l'autre.
    Régine est une thérapeute bienveillante et compétente (puisqu'elle m'a ouvert des voies avant elle indéchiffrables). Et en ce qui me concerne, les effets bénéfiques ont été très rapides.
    Je la remercie pour son aide.

    Baptiste,

    Je vous remercie pour votre aide, de votre écoute et de vos conseils. 6 Mois après ma dernière visite, je suis un autre. Après des mois intenses de réflexion, de travail et de discussion avec ma femme, nous avons beaucoup travailler sur nous-même afin que nos enfants ne souffrent pas de notre séparation. J'ai travaillé sur moi pour mieux comprendre mes échecs afin de ne plus les répéter. Comme je vous l'ai dit, je témoigne aujourd'hui pour dire qu'il existe des solutions pour tout le monde, qu'il ne faut pas rester dans son coin parce qu'il faut avancer pour continuer à vivre.
    Merci vraiment Régine

     

    Caroline,

    C'était une nouvelle fois le chaos dans ma vie, surtout celle que je partageais avec mon compagnon, je sentais qu'on avait besoin d'aide, mais ne pensais pas particulièrement à moi, mais plutôt à nous.
    Et là, c'était moi (aussi) qui avais besoin d'aide, pas seulement nous.
    Premier choc, prise de conscience de ma responsabilité quant aux violences que je vivais avec lui, et les schémas dont nous étions tous les deux victimes, car ignorant.
    Les premières semaines ont été franchement très difficiles. Beaucoup de choses faisaient ou refaisaient surface, et bien sûr, ça n'était pas très confortable.
    Doucement, mais sûrement, le regard que je me portais a changé, il permis la "reconnaissance" de ce que je suis.
    Le travail fait lors des séances, je le mettais en pratique, dans ma vie de tous les jours. Là, une autre vision des choses m'était donnée. Les situations prenaient plusieurs angles de vue. Et tout en respectant la parole de l'autre, je respectais la mienne aussi.
     
    Ces mois passés avec vous, Régine, m'ont permis de me retrouver, simplement. Grâce à nos entretiens, je me suis "autorisée" à retrouver ma légitimité d'être ! Avec mes forces et mes fragilités, sans pour cela culpabiliser, de ne pas être la "wonder woman" en toutes circonstances.
    Aujourd'hui, m'est offert la possibilité de vivre, sentir, et gérer les évènements qui me sont proposés par la vie, en toute liberté !. c'est la prise de conscience de ce que je suis, seulement, mais "évidemment"!! Un être humain, comme les autres, doté d'une conscience, qui lui permet d'agir, en accord, s'il l'écoute, avec son être intérieur, sans le bousculer ni surtout le blesser. Une douceur que je m'accorde aujourd'hui. Et avec, la promesse de ne plus jamais permettre à quiconque de me maltraiter, physiquement ou psychologiquement.
    Maintenant, je vois (avec de bonnes lunettes :)) ce qui arrive de l'extérieur et agis (et non plus réagit!) en prenant le temps de l'écoute de mon corps et de mon "être".
    A moi de donner de l'importance, de la valeur à ce qui m'est offert, ainsi, j'accepte la part de responsabilité dans ce qui se produit, ce qui m'est "renvoyé".
     
    Qui dit intérieur, dit extérieur..Le miracle (si j'ose parler ainsi), c'est que les évènements et les situations sont (ou peuvent, selon mon état de "pleine conscience" ;) ) être ainsi "colorés" pas cette énergie.
     
    "tout n'est perdu, non, tout n'est pas perdu de vos mythes d'aurore, ici le soleil et on y croit"!! (c'est pas de moi :) )
     
    Merci encore Régine, j'espère que cette belle énergie que vous offrez à ceux qui ont besoin de vous, continuera à vous animer longtemps ;)

    Anonyme,

    Bon contact très chaleureuse. Simple et très professionnelle, 5 mois de thérapie et j'en ressors différente... Heureuse, dans ma façon d'aborder ma vie et tout ce que ça comporte... merci mille fois pour tout.

    Je n'oublierai jamais cette belle personne.

    Son cabinet est un havre de paix.tellement accueillant.

    Je vous la recommande et plus que ça.

    Merci encore

    Lorraine et sa fille,

    Lorsque nous sommes allées consulter Régine, nous étions dans une période très conflictuelle avec ma fille. En effet, l'adolescence étant à l’œuvre, nous ne nous comprenions plus.

    Grâce à Régine qui nous a mis à l'aise très rapidement, nous avons apaisé nos différents en seulement 3 séances. Elle a su créer un climat de confiance propice à l'échange dès notre première séance. Avec une grande bienveillance, elle nous a aidé à nous retrouver.

    Au début, ma fille était réticente à l'idée de consulter une thérapeute, mais aujourd'hui, dès qu'elle en ressent le besoin, elle me fait la demande d'aller voir Régine !

    Christiane,

    Je ne peux que remercier chaleureusement Régine d'avoir changé ma vie. Régine vous accueille dans un cadre intime et simple avec sa gaieté et son professionnalisme. Elle sait vous mettre à l'aise, respecter votre rythme, être attentionnée et vous encourager.
    Grâce à une connaissance dont j'ai pu constaté le résultat concluant suite à une thérapie avec Régine j'ai pris RV. Les mots thérapie brève m'ont aussi encouragée. J'avais compris que malgré mes efforts, je ne m'en sortirai pas seule et j'ai eu peur de l'échec total.
    Régine a mis des mots sur mon mal être, m'a donné les raisons, les explications, le cheminement dû à cet état de mélancolie, de tristesse. Régine m'a bien fait comprendre le schéma qui m'a conduit à cette souffrance dont je n'arrivais pas à me libérer.
    Régine m'a soutenue a provoqué le dialogue nécessaire pour reprendre confiance en moi et m’affermir. J'ai un autre regard sur mon mari et lui sur moi. Nous n'avons plus de rancœur ni d'amertume. Un nouveau dialogue s'est installé et je me surprend à rire.
    Quelques séances ont suffit pour me reconstruire aussi je recommande de contacter Régine sans hésiter quel que soit votre problème. Régine vous apportera des solutions, son soutien, son écoute et ceci très rapidement.
     
    Merci Régine

    "Chris",

    J'ai fait 5 Séances de thérapie pour Crises de phobies et Angoisses

    Lorsque j'ai rencontré Régine j'étais soumis depuis plusieurs années à des crises de paniques et de phobies dans les lieux publics, avec comme idée directrice la peur de la mort. Cette peur a entrainé d'autres peurs qui sont devenus handicapantes et impossible à maitriser.
     
    Au bout de quelques séances avec Régine j'ai ressenti petit à petit un mieux être , elle m'a appris à lâcher prise, à me rassurer tout en m'expliquant le phénomène et je peux dire qu'aujourd'hui je n'ai quasiment plus de symptômes .
     
    Merci à Régine, je vous la recommande vivement
     

     

    Marie Noëlle,

    Décembre est d'ordinaire joyeux (Noël, anniversaire...) mais 2016 y fit exception.

    Tout débutera le 8 décembre 2016, jour des lumières où la première faille émotionnelle apparut, élargie chaque semaine par son lot de traumatismes et de déceptions, me précipitant inexorablement au fond des abimes de la dépression. C'est enveloppée dans l'obscurité opaque du burn out que je rencontrais pour la première fois Madame Monteil.

    Engluée dans ce mal être général, j'avais malgré tout une envie irrépressible d'en finir avec mes dysfonctionnements. Depuis 25 ans j'ai expérimenté de nombreux outils de développement personnel depuis la psychanalyse, la psychologie classique, en passant par la gestalt, les sciences occultes, la PNL et autres techniques expérimentales.

    En cette période de l'Avent je décidais de tenter une ultime approche pour vaincre mes derniers démons les plus profonds, ceux ancrés au fond de l'âme.

    Mon objectif : avoir une vie fluide, sereine, débarrassée des scories de mes anciens systèmes. Come back

     

    Premier rendez vous : une agréable odeur de pin, une lumière apaisante, une douce chaleur enveloppante accompagnent mon installation dans ce cabinet accueillant.

    Cet espace de quiétude est hors du temps, comme la voie 9 3/4 de la gare de King's Goss.

     

    L'esprit libéré de la contrainte horaire (classique chez les thérapeutes de l'ancienne école...) elle m'accorde le temps nécessaire à ma maturation en m'offrant la possibilité de lâcher prise sur les contraintes matérielle.

     

    Régine maintient un cadre bienveillant, alternant des temps d'échanges, d'écoute, d'analyse, de "théorie" selon une modalité verbale et/ou visuelle. Le cahier de séance, trait d'union entre ces deux univers (thérapie/quotidien) sera le témoin de mon cheminement.

    Cet espace de quiétude sera mon refuge les jours où le chaos envahira mes affects.

    Quant aux outils thérapeutiques de travail, leur découverte sera pour moi une ouverture vers des possibles non encore exploités.

    Voir mon histoire mise à plat sur le paper board la dédramatisa.

    Cérébrale de constitution, cet appui sur les récents travaux des neurosciences à renforcé ma confiance dans cette approche novatrice.

     

    Que dire du regard systémique où la participation de ma famille à offert à chacune l'occasion d'exprimer son propre vécu de la situation.

    Le regard pluriel a enrichi et fait évoluer ma façon de voir une réalité.

     

    Que dire de l'inconditionnel dynamisme de Régine si ce n'est qu'il m'a stimulée et soutenue dans mes changements psychiques. Elle m'a permis de croire en moi et de faire évoluer le regard que je me portais.

     

    J'ai eu besoin d'un temps d'adaptation à cette "approche révolutionnaire".

    J'ai du accepter de mettre en stand by mes fonctionnements cérébraux automatiques, m'asseoir dans l'attente, observer passivement mes états mentaux.

     

    Que n'ai je bien fait de m'y soumettre car c'était le passage obligé pour une renaissance, l'éclosion d'une relation nouvelle avec mes ressentis, l'apprivoisement de l'univers méconnu des émotions.

     

    Aujourd'hui après une dizaine heures d'entretien, je découvre cette femme jusque là tapie dans l'ombre de son passé qui, à l'éclairage de ce travail, marche vers l'aube d'une reconnaissance de ses beautés.

     

    Cette alliance thérapeutique a été le ciment de ma reconstruction, aidée par ma cellule familiale, nourrie par les apports théoriques et le regard éclairé et pertinent de Régine. Elle a éveillée mes compétences.

     

    Le mot MERCI est bien petit pour recouvrer l'ampleur de ma reconnaissance.

    Jérôme,

    J'ai 42 ans et j'ai débuté mon travail avec Régine en avril 2016, après avoir rencontré plusieurs thérapeutes pour tout un tas de dysfonctionnement, mal de vivre, situations d’échecs qui se répètent, variations d'humeurs, insatisfaction, échecs dans mes relations sentimentales, sociale, avec mes parents, des hauts trop haut et des bas trop bas

    Régine est une personne formidable, disponible, bienveillante, empathique, enveloppante, chaleureuse, son sens de la dérision et de l'humour permettent de dédramatiser tout un tas de situation dont on finit par en rire après en avoir pleuré, à chaque séance vous sortez de là plus léger, plus rempli de vous même, rassuré, plus heureux comme si a chaque fois vous délestiez un peu plus votre fardeau, du fardeau des autres et de la pression social.

    D'ailleurs Régine ne ressemble pas du tout à une thérapeute ce qui la rend accessible et rassurante ... mais ne vous y trompez pas elle est vraiment très compétente et très douée

    La clé de succès du travail avec Régine réside dans la pédagogie, l'apprentissage et la connaissance de vous vous même et des mécanismes que vous avez mis en place pour compenser tout un tas de chose
    Comment vous vous êtes construits, ou plutôt comment « on vous a construit » puisque l'on sait que beaucoup de chose vienne de l'enfance

    Durant les premières séances elle apprend à vous connaître toujours dans l’écoute active la confiance et la bienveillance, nous sommes très loin du cliché du psy (divan et compagnie)

    Elle vous fait découvrir votre vrai personnalité enfouit au travers d'exercices et en fonction de cela elle vous donne des explications simples et des outils pour travailler sur vos mécanises infernaux qui vous entraînent vers le fond ou vers des comportement pas toujours adaptés
    Au final vous disposez enfin des outils nécessaires a votre épanouissement, vous devenez autonome pour vous comprendre et vous réajuster, vous prenez du recul sur vous même et sur les autres au contraires des autres psychothérapeutes qui vous disent uniquement ce que vous devez faire sans explication créant presque une forme de dépendance

    Les séances sont hyper interactives, Régine vous pousse et vous motive, vérifie si vous avez intégré les concepts de la séance d'avant et n’hésite pas a faire une piqûre de rappel sur son paperboard dont les feuilles sont tenues avec des pinces à linge ... allez savoir pourquoi ?...

    Nous sommes ici dans de la thérapie brève, en six mois a raison de une séance par semaine je suis sorti du tunnel, je ne suis plus le même, mes réactions ont changé, mes relations ont changé, mon état d'esprit, mon humeur, j'ai trouvé une certaine constance et sérénité … je me découvre quotidiennement je n'ai plus de colère, de frustration, j' aime passer du temps avec moi même, je suis plus sur de moi et ne me laisse plus déstabiliser par les autres, j'ai retrouvé ou plutôt trouvé la confiance en moi

    Désormais je connais mes valeurs, mes limites et je les respecte je m'affirme et par conséquence la relation aux autres change aussi.

    Julie

    Hypersensible, je ne savais pas dire non et je n’avais pas confiance en moi. Cette thérapie m’a permis de reprendre le dessus. Maintenant, je n’ai plus peur de la confrontation

    Maxime

    Je n’arrivais plus à préparer mon concours car je me montais la tête et je paniquais, surtout aux épreuves orales. La méthode que vous utilisez m’a permis de ne plus perdre mes moyens. Et j’ai eu mon concours ! Merci beaucoup

    Jean Louis

    Une écoute et une présence réconfortante. Une approche qui m’a aidée à changer des choses tout en me laissant choisir et en allant à mon rythme. Merci,

    Mickael

    Régine MONTEIL est chaleureuse, bienveillante et à l’écoute. Sa méthode (thérapie brève) est bien structurée et efficace. Elle permet d’avancer pas à pas et de progresser rapidement. Je vous la recommande, merci Régine.

  • Des supports thérapeutiques a faire chez vous !

  • Supports

    Pour vous aider à gérer votre stress

    Cohérence cardiaque

    "La règle d'or" est 365 soit : 3 fois par jour, 6 respirations par minute et pendant 5 minutes

    Qu’est-ce que la cohérence cardiaque ?

    Le principe de la cohérence cardiaque est bête comme chou (ou presque) : il s’agit de contrôler les battements de son cœur pour mieux contrôler son cerveau. Mais encore ? En situation de stress, de colère ou d’anxiété, le cœur s’emballe et ses battements deviennent irréguliers. On parle de cohérence cardiaque lorsqu’on parvient à apaiser volontairement sa fréquence cardiaque, atteignant ainsi un état d’équilibre intérieur.

     

    Comment ça marche exactement ?

    Atteindre la cohérence cardiaque suppose de faire fonctionner en harmonie son cerveau et son cœur. Lorsque le cerveau envoie un message de stress ou de colère, cela modifie les battements du cœur en les accélérant. Le lien est direct et immédiat, mais il fonctionne aussi dans l’autre sens, à condition d’apprendre à le maîtriser. Des respirations calmes et profondes peuvent agir sur le cerveau en utilisant le système nerveux autonome. C’est qui lui ? Il se compose de deux branches : la sympathique, chargée d’accélérer le rythme cardiaque si nécessaire, et la parasympathique, qui le ralentit. Une respiration régulière et posée agit sur le système nerveux autonome, ce qui permet de réduire la fréquence cardiaque.

     

    Quels bénéfices de la cohérence cardiaque ?

    Diminuer le rythme du cœur agit sur les signes de tension, et provoque un sentiment d’apaisement et de calme intérieur. Cela permet de faire baisser le taux de cortisol, l’hormone du stress, le taux de cholestérol, et d’augmenter celui de DHEA, une hormone anabolisante. Cet état de calme physiologique réduit aussi la tension, et favorise une meilleure gestion du poids, l’appétit n’étant plus chahuté par le stress et l’anxiété. Sur le plan psychique, la cohérence cardiaque éloigne les pensées négatives et le spectre de la dépression, au profit du calme intérieur et de la résilience.

     

    Quel exercice pour atteindre la cohérence cardiaque ?

    Le Dr David O’Hare propose d’appliquer chaque jour la méthode du 365 soit 3 fois par jour, s’installer confortablement et respirer 6 fois par minute, pendant 5 minutes. Facile, non ? L’idéal est de se réserver un moment au réveil, puis avant le déjeuner et en fin de journée, l’effet se faisant ressentir pendant les 4 à 5 heures suivantes. Bien sûr, on s’installe au calme, les pieds posés bien à plat sur le sol, le dos droit et les bras au repos. Afin de rester concentré sur votre respiration et les compter facilement en fin d’exercice, vous pouvez tracer une courbe sur une feuille qui monte lorsque vous inspirez, et descend à l’expiration.

    Alors on commence quand ?...

     

     

  • La THÉRAPIE BRÈVE de MRI

    Paul Watzlawick - Milton Erickson

  • la thérapie brève de Palo Alto (USA)

    Dans les années 1950, les débuts de la thérapie systémique dans la ville de Palo Alto en Californie

    La Thérapie brève ou la thérapie brève systémique stratégique

    La thérapie brève appartient au domaine de la psychothérapie comportementale.

     

    Elle fait référence à Palo Alto (Ville des États unis qui accueille dans son Hôpital militaire psychiatre des patients atteints des troubles schizophrènes en réponse au stress post traumatique de la guerre) qui deviendra, l'école de Palo Alto, un courant de pensée et de recherche à partir du début des années 1950 où sont présents, entre autres des professionnels de tout bord : neuropsychiatre, mathématicien, neurophysiologiste, psychologue, psychanalyste, informaticien, physicien, anthropologue comme Grégory Bateson, et le célèbre psychiatre - psychologue, Milton Erickson (Personnalité atypique et emblématique car dyslexique, daltoniens, dyspraxique & atteint de poliomyélite à l'âge de dix-sept ans qui le fera souffrir toute sa vie. Il utilise très tôt l’auto hypnose comme un outil thérapeutique dans sa propre lutte contre une paralysie motrice et sensorielle de tout le corps apparue lors de ses différentes attaques de poliomyélite. En cinquante ans de pratique, il a traité près de 30 000 personnes...)

     

    En 1966, impulsé par l'approche innovante d'Erickson et sa personnalité vraiment unique (Précurseur délibérément en marge des courants institutionnels de la psychologie classique basé sur la certitude absolue que "chaque patient possède en lui les ressources nécessaires à sa guérison"... Doté de plus d'un tempérament rayonnant, toujours enthousiaste, optimiste, empathique, bienveillant & débordantes de joie de vivre en dépit de ses terribles problèmes physiques...)

    un autre groupe de travail va se former autour de lui " le centre de thérapie brève " dit le "Brief Therapy Center"

    Ses travaux vont inspirer plusieurs approches thérapeutiques, dont l'hypnose Ericksonienne, la psychosociologie, la science de l'information et théorie de la communication verbale, La PNL, et la thérapie brève systémique et stratégique dite thérapie brève...

     

    Il est intéressant de se rappeler que dans les années ‘60 aux États-Unis, le courant psychanalytique est en plein essor. Freud est qualifié de "Père de la psychanalyse", reconnue à l'époque comme la seule référence en matière d'accompagnement thérapeutique...

    Même si à ses débuts, la psychanalyse désignait une forme de traitement relativement brève, elle s’est rapidement transformée en projet à long terme qui se mesure généralement en nombre d’années.

    Aussi, le groupe du "Centre de la thérapie brève" se heurte aux convenances, et sera l'objet de critique incessante, en axant la thérapie sur la demande du client et non sur la recherche profonde de son désarroi.

     

    En effet, la thérapie brève traite, sur une durée réduite, un certain nombre de troubles et c’est une bonne réponse pour les personnes qui n'ont pas le temps de suivre un programme long et astreignant, dont les troubles qu'ils rencontrent ne nécessitent pas forcément une thérapie de longue haleine...

     

    Elle se différencie donc d'une psychanalyse ou d'une psychothérapie traditionnelle, en ce sens que, comme l'évoque son nom, car sa durée est limitée dans le temps : en général, une thérapie brève dépassera rarement le nombre de 10 séances pour UN trouble, UNE difficulté avancée par le client (impulsivité, agressivité, mal être, …) pas pour une personnalité entière qui est une mosaïque de concept et d’émotion donc le nombre de séance sera forcément supérieur à 10.

     

    Les fils emmêlés se dénouent en œuvrant pas à pas et en commençant d’abord par le problème le plus aigu ou celui qui tactiquement permettra de dénouer les autres plus facilement.

     

    Dans la plupart des cas, une fois qu’un changement est intervenu, de nouveaux changements s’ensuivent par effet d’entraînement. C'est l'effet boule de neige" qui, d'un apprentissage réussi, permet d'en déduire d'autres d’où la poursuite des séances pour éradiquer des problèmes, des difficultés qui nous empêchent de vivre sereinement.

     

    Il s’agit donc bien ici de travailler les problèmes les uns après les autres, même dans le cas de situations complexes et imbriquées. Ce qui pose problème, ainsi que l’objectif visé, c’est le patient lui-même qui les définit en fonction de ses valeurs propres, de son cadre de référence personnel.

     

    Ces changements peuvent être très profonds car le travail de la Thérapie Brève apprend au patient à traverser et résoudre nombre de problèmes qui se posent, et cet apprentissage peut se généraliser à d’autres types de problèmes qu’il pourra rencontrer simultanément ou ultérieurement.

     

    Elle est aussi très souple, c’est à dire adaptée sur mesure à chaque cas, chaque personne, chaque situation, chaque problème.

    La thérapie comporte donc une étape essentielle de consolidation des changements vécus, où l’expérience de blocage et de déblocage est conscientisée, et où le patient s’approprie ses nouvelles compétences.

     

    En d’autres termes, il s’agit de comprendre le contexte d’apparition et de maintien du problème, de pouvoir identifier les signes précurseurs ultérieurs d’apparition d’une situation similaire et pouvoir mobiliser alors les ressources internes et les comportements adéquates afin de traverser les difficultés que la vie ne manque jamais de nous présenter, mais en évitant qu’elles ne se transforment en problèmes qui se solidifient.

     

    Le nombre de séances de la thérapie sera adapté à chaque cas, chaque situation, afin que le soulagement soit le plus rapide possible et que les résultats soient évidemment pérennes et le nombre de séance dépendra de l’aboutissement d’un travail.

     

    Dans une logique circulaire, le problème tel qu’il se manifeste aujourd’hui, n’est pas tant déterminé par les conditions initiales que par la nature même du processus de maintien et d’auto entraînement. Ainsi, des mêmes ‘‘conséquences’’, c’est à dire des mêmes symptômes, des mêmes problèmes, peuvent avoir des mécanismes originels différents.

     

    La Thérapie Brève n’applique donc pas des protocoles de traitement identiques pour des personnes présentant un même symptôme, mais elle cherche à comprendre le cheminement qui aboutit à cette manifestation actuelle du problème.

     

    Aujourd'hui, avec les progrès des neurosciences, qui ouvrent non seulement de nouvelles pistes thérapeutiques mais également des moyens de vérifier l'impact des différentes psychothérapies à la résolution d'un problème, la thérapie brève est considérée comme une réussite légitime, car elle s'est révélée d'une efficacité supérieure à d'autres méthodes pour un certain nombre de troubles (phobie, troubles compulsifs, anxiété, dépression, boulimie, anorexie, insomnie, stress post traumatique ...).

     

    D'ailleurs, d’après Boris Cyrulnik, les progrès des neurosciences permettent désormais de vérifier l’efficacité des psychothérapies et des états de consciences modifiés : » Grâce à la neuro-imagerie, nous savons qu’une personne dépressive en thérapie échappe aux lésions cérébrales que produisent les dépressions non traitées. Dans le cadre d’une étude récente, trente personnes dépressives depuis peu subissent une IRM. Aucune différence n’est alors constatée entre leurs cerveaux et ceux d’un groupe témoin de trente personnes heureuses.
    En revanche, un an plus tard, après une IRM de contrôle, les chercheurs constatent que les individus qui souffrent encore présentent une altération des cellules de l’hippocampe, une zone cérébrale, support de la mémoire. Les individus qui ont parlé à un thérapeute et ont géré autrement leurs émotions sont indemnes. Leur thérapie a fait baisser leurs sécrétions de cortisol – hormones du stress – qui avaient endommagé le cerveau des autres. »